April 6, 2020
Actualités du Mois

Interdiction des voyageurs venant de la France en Inde

Enfin le nouveau coronavirus (nCOV 2019) est arrivé en Inde. Déjà, il y a 44 personnes sont infectés par ce virus super contagieux. Il y a des cas au Sud de l’Inde, au nord, à l’ouest et à l’Est de ce grand pays. Aux Etats Unis, le FBI a montré le souci sur la situation dans les pays comme l’Inde où l’hygiène est un gros problème, où il y a trop de gens en publique circulent, la forte concentration de la population peut créer une situation catastrophiques pour un pays de tiers monde comme l’Inde. Pareillement, les chercheurs et les indianistes de CNRS ont montré les mêmes soucis. Plupart des cas qui sont survenus en Inde sont des cas des voyageurs venant soit de l’Italie ou de la Chine. Les remèdes alternatifs circulent bien sur le social media. Avec l’arrivé de ce virus, sur le media social tel que Watsapp, Youtube et Facebook, les astuces et les remèdes ayurvediques, vediques, homéopathiques, et les allopathiques les inondent.

Même le gouvernement de l’Inde et une filiale de Ministère de Santé qui s’appelle AYUSH intègrant l’homeopathie, l’ayurveda, l’unani et l’allopathie pour le bien être de ces peuples. Cette fois ci pour proteger la propagation de ce virus, même le ministère a recommandé les médicaments homéopathes contre la protection qui est Arsenicum Album 30 C et les deux gouttes de l’huile de sésame dans les narines chaque matin qui peut empêcher le virus d’infecter le corps. Les chercheurs ayant une croyance forte en allopathie ont critiqué la solution proposée par le gouvernement indien pour ces peuples. Ils ont critiqué le remède disant que l’homéopathie n’a aucune base scientifique.

Il y a des autres remèdes basés sur les vaches sacrés. L’urine ayant un traitement ayurvédique d’origine indienne avec des bosses (zébus et les autres races locales), le thé des feuilles basilic ( rama tulsi ), les poudres de curcuma avec de l’eau chaude en estomac vide chaque matin peut empêcher l’entrée de virus dans le système alors que en renforçant le système immunitaire. Même ce remède est moqué particulièrement parmi les gens des autres croyances.

Swami Chakrapani Maharaj, président de l’Hindu Mahasabha, une organisation centenaire qui défend l’Hindutva (ou « l’hindouisme »), a déclaré que « la consommation d’urine et de bouse de vache stoppera les effets du coronavirus infectieux ».

Swami a ajouté qu’une « personne qui chante ‘om namah shivay’ et applique de la bouse de vache » sur son corps « sera sauvée ». Le chant sanskrit est une salutation à Shiva, une divinité hindoue.

Swami est une figure marquante dans les milieux hindous purs et durs et a une affinité idéologique avec M. Modi.

Quand même le prix des masques N95 sont quadruplés dans les magasins et les pharmacies indiens.

Et le gouvernement indien a interdit les gens provenant de la France. Les vols

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *