November 27, 2020
Opinions

Est ce que l’Inde avance vers la guerre civile

Les derniers jours les titre qui dominaient les journaux du monde et qui ont choqué le monde entier, c’était l’émeute de Nord Est de Delhi, le même temps que le Président américain Monsieur Donald Trump rendait sa première visite et signait l’accord de coopération militaire et des autres affaires au Sud de Delhi pas loin d’une distance de 20 kilomètre du lieu d’émeute, complètement trempé du sang et les cadavres sanglés sous mergés dans les égouts de ce quartier dominé par les musulmans.

Avant son départ de l’Inde, le Président américain a évité donné ses opinions sur le thème de la modification dans la Loi de la Citoyenneté ( CAA) pour les gens en asile en Inde. Selon la modification de cette loi de la Citoyenneté, tous les gens persécutés aux pays islamiques de l’Asie du Sud tel que Le Pakistan, L’Afghanistan et le Bangladesh, leurs demandes de la Citoyenneté seront expédiés particulièrement pour les Hindous, les Sikhs, les Chrétiens, les Bouddhistes et les Jains en excluant les musulmans de ce processus rapide de naturalisation.

Cette exclusion n’est pas bien digérée avec les musulmans de l’Inde particulièrement à New Delhi. Le quartier nord est de Delhi qui est majoritairement dominé par les musulmans est devenu un endroit de manifestation contre cette loi. Les étudiants des universités tel que Jamia Milia Islamia et Aligarh Muslim University ( Aligarh est une ville de l’Uttar Pradesh loin de 150 kms de Delhi). Les deux universités constituées par la Loi de minorité, financées par le Gouvernement Fédérale et qui servent des centres des pensées islamiques parmi les autres universités de l’Inde.

Les étudiants ont commencé leurs manifestations violentes en brûlant les véhicules, en attaquant les polices du quartier à partir de 12 décembre 2019 au sud de Delhi aux quartiers en proximité de l’Université Jamia Milia Islamia. Au début, les gendarmes et la sécurité de Delhi ont gardé leurs calmes mais après des régularités des incidents violents dans la rue, les polices ont entré dans le campus avec force et ont chargés des bâtons sur les étudiants. Les musulmans du monde entier ont commencé critiquer sévèrement la geste de police envers les étudiants. Particulièrement les leaders du musulman en Inde ont commencé la manifestation dans un endroit choisi de presque toutes les grandes villes de l’Inde.

A Delhi, ils ont choisi Shaheen Bagh, l’endroit où l’émeute de 25 février a eu lieu lors de la visite de Donald Trump en Inde.

Pourquoi il y a autant de rivalité entre les musulmans et les hindous en Inde ? C’est évident que les Hindous comptent parmi les majorités mais la population des gens musulmans n’est pas faible en Inde. Après l’Indonésie, c’est la deuxième plus grande population des musulmans dans un pays. Ils comptent un peu près 20 pourcent de la population entière avec un chiffre de 300 millions des musulmans en Inde. Les nationalistes hindous croient que les musulmans vivent avec un agenda de rendre ce pays dans un pays islamique en 2047, selon les prophéties et les doctrines de Gazwa-E-Hind.

En 1947,les musulmans ont réclamés un autre pays en coupant les bras de l’Inde sur les principes des pays basés sur la religion appelé « Two Nation Theory » La Pakistan a été crée divisant l’Inde en East Pakistan et West Pakistan. Le Pakistan de l’Est est devenu Bangladesh en 1971. Les deux pays en restant entièrement des Républiques Islamiques. La plus grande émeute de 20ème siècle a eu lieu en tuant un peu près 2 milllions des gens majoritairement les hindous en 1947.

Selon un chiffre publié en Inde en 2018, le taux de natalité parmi les musulmans est beaucoup plus élevé que les hindous avec un chiffre de 3,7 enfants en comparaison de 1,7 parmi les hindous. Les hindous ont le peur qu’un jour l’Inde deviendra un pays islamique. Chaque région où la population des musulmans surpasse de ceux des hindous, les croyants islamiques demandent un pays indépendant.

Et l’histoire dit tout à propos de cette réclamation. A l’autre côté les musulmans croient que avec l’application de cette loi CAA(Citizenship Amendment Act), leur population sera restreint toujours comme une faible minorité. Cet exercice par le gouvernement est de limiter la population islamique en Inde qui mènera le chemin vers la création d’un pays Hindou.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *